Historique

L'entreprise a débuté en 1939, lorsque M. Léo Séguin fait l'acquisition du traversier reliant Montebello et Lefaivre. A cette époque, le traversier avec barrière avait une capacité de trois véhicules et la traversée coûtait 50 cents.

En 1947, M. Eugène Bourbonnais se porte acquéreur du service de traversier de Montebello. En 1960, il construit un premier traversier en acier, d'une capacité de huit automobiles, une grande première pour la région. Trois ans plus tard, il achète conjointement avec M. Hector Bougeois, le service de traversier Masson-Cumberland des frères André et Achille Lamarche.

Quelque années plus tard, soit en 1968, Maurice, fils d'Eugène Bourbonnais, quitte son emploi de policier au sein de la Sûreté du Québec, pour se lancer dans les affaires. Il achète les parts de son père et s'occupe de la gesion de l'entreprise avec Hector Bourgeois.

C'est en 1969 qu'on fait l'ajout d'un deuxième traversier pour mieux répondre aux besoins d'une clientèle grandissante. En 1975, Maurice Bourbonnais achète les parts de M. Bourgeois et devient propriétaire unique.

L'année 1977 est marquée par la création de "Les Ateliers Maurice Bourbonnais Ltée", cette nouvelle entreprise se spécialise dans la construction et l'entretien de traversiers.

Innovation en 1978, un troisième traversier s'ajoute à la flotte. Celui-ci permet l'entrée des véhicules à une extrémité et la sortie de l'autre côté, ce qui accélère l'efficacité du service.

Mise en service

  • MB - 13 juin 1978
  • MB II - 12 juin 1980
  • MB III - 1 septembre 1988
  • MB IV - 12 juillet 1990
  • MB V - 7 août 1992
  • MB VI - 1997 VENDU
  • MB VII - juin 2014

L'installation d'un système de bulles d'air en 1982 et ce jusqu'en 1987, permet aux traversiers de faire la navette entre les deux rives 24 heures par jour, 12 mois par année. Par après, ce système fut remplacé par deux brise-glaces qui entretiennent et gardent le canal ouvert durant les mois d'hiver.

Les deux fils de Maurice et Colette, Alain et Luc se sont intéressés à un jeune âge à l'entreprise familiale et ont participé à son développement et à son succès.

Actuellement, Luc et Maurice sont à la tête d'une flotte de six traversiers, deux brise-glaces et d'une cinquantaine d'employés. Traversiers Bourbonnais sont fiers d'offrir un service rapide et efficace. L'entreprise familiale a su s'adapter à la demande de sa clientèle.

Reste maintenant à savoir sur les petits enfants de Maurice auront le pied marin.